Afin de pouvoir concrétiser puis obtenir une offre de prêt immobilier, il est d’abord nécessaire de présenter soit un compromis de vente ou bien un contrat de construction.

Quels sont les délais d’obtention d’un crédit immobilier ?

C’est en effet au moment de la signature du compromis de vente que les délais en vue de l’obtention d’un prêt débuteront. Un compromis de vente possède une clause suspensive où doit figurer la durée du délai durant laquelle un acheteur devrait pouvoir obtenir un contrat de prêt. C’est une période qui généralement peut aller au plus tôt de 30 jours à en moyenne 45 voire 60 jours, à partir du moment où la signature du compromis de vente est réalisée.

Toutefois, il faut noter que ce délai peut différer suivant les organismes de prêt, en fonction par exemple d’un recours à une banque traditionnelle, une banque en ligne ou un courtier en prêt immobilier. Concernant ces délais de traitement, les banques en ligne sont généralement plus rapides au moment de la réalisation d’un dossier pour un prêt, tandis que certains courtiers arrivent à réduire les délais en passant des accords avec des banques.

La validité de l’offre de prêt

Lorsqu’une offre de prêt est accordée par un organisme habilité à le faire, un emprunteur pourra négocier avec celui-ci le crédit immobilier en question, afin de parvenir à un accord au sujet du financement du bien immobilier.

Suivant cet accord de principe, l’organisme de prêt transmettra à l’emprunteur la dite offre de prêt immobilier. Cette dernière se présente sous la forme d’un document visant à résumer l’intégralité des éléments déterminés entre un emprunteur et son organisme de prêt, dont le capital obtenu, le taux immobilier, la durée du prêt immobilier et le taux effectif global.

L’offre de prêt est valable 30 jours à compter de sa réception par l’acheteur. Celui-ci disposera ensuite d’un délai légal de réflexion de 10 jours pour accepter ou non l’offre de crédit immobilier. À partir du onzième jour, il lui faudra signer et renvoyer l’ensemble des documents ce qui aura pour conséquence l’acceptation et le lancement du prêt.

Cependant si les 45 jours avant réception de l’offre sont passés et qu’aucun retour en vue de contribuer au financement de l’acquisition immobilière n’a été fait, cela entraînera l’annulation du compromis de vente.

Le coronavirus risque d’allonger les délais d’attente

Malheureusement, la crise sanitaire liée au coronavirus qui touche actuellement notre pays a une importante incidence si vous envisagez prochainement de formuler une demande de crédit immobilier.
Actuellement les agences bancaires font notamment de plus en plus face à un manque de personnel.

C’est pourquoi les délais d’attente, déjà relativement élevés ces derniers mois en raison d’une forte demande liée à des taux d’intérêt particulièrement bas et avantageux, vont être durant les prochains mois encore plus longs. Au délai traditionnel d’un mois et demi, il faudra probablement y ajouter désormais plusieurs semaines d’attente.