Lors de la vente d’un bien immobilier, le propriétaire se doit de fournir un dossier technique de diagnostics. Il s’agit d’une des formalités indispensables que le vendeur doit remettre aux potentiels acquéreurs dès le compromis de vente. Cela concerne justement l’amiante, les termites, le plomb et bien d’autres encore. Ce sont donc des diagnostics permettant de renforcer la protection de l’acquéreur et celle du vendeur.

Les diagnostics obligatoires lors des transactions immobilières

Un bien immobilier doit faire l’objet de diagnostics avant de le mettre en vente. Cela est pour objectif de renforcer la sécurité du futur propriétaire ainsi que les occupants de la maison. On parle ici d’un dossier de diagnostic technique ou DDT que le vendeur doit annexer dès le compromis de la vente jusqu’à l’acte authentique de la vente. Pour dire plus simple, le DDT n’est autre que le regroupement de l’ensemble des diagnostics réalisés.

En fonction du type de l’immobilier concerné, les diagnostics peuvent varier. Ainsi, la localisation du bien et sa date de construction doivent être prises en considération pour réaliser les diagnostics. Par exemple, pour les logements construits avant l’année 1949, les diagnostics plomb n’ont aucune raison d’avoir lieu. Quant aux diagnostics termine, ils concernent uniquement les logements se trouvant dans certaines zones considérées comme à risques, etc.

Quelle importance de réaliser des diagnostics immobiliers ?

Se lancer dans les diagnostics techniques d’un logement est une obligation pour tous les propriétaires. En effet, une maison dépourvue de dossier de diagnostic technique ne peut pas être mise en vente. Il s’agit donc d’une annexe obligatoire dès le compromis de vente.

Toutefois, ce dossier peut également être utile pour les propriétaires même s’ils ne souhaitent pas vendre leurs maisons étant donné qu’il leur permet d’avoir une meilleure connaissance du bien. À partir de ces diagnostics, il est possible d’évaluer la sécurité de la maison pour garantir celle des occupants.

A qui s’adresser pour établir les diagnostics ?

Ainsi, les diagnostics immobiliers sont obligatoires pour tous les propriétaires. Pour les faire établir, le plus simple est de vous adresser à un professionnel possédant les compétences et les assurances risques. C’est un diagnostiqueur certifié, qui a réussi les examens théoriques et pratiques.

En effet, depuis le 1er novembre 2007, la loi reste ferme sur le fait que le diagnostic doive être réalisé uniquement par un professionnel certifié. Cela dit, le métrage loi Carrez et l’état des risques naturels et technologiques peuvent être confiés à un particulier.